En avril 2020, j'ai été confinée comme tous les français. Passé le premier moment de sidération, je me suis mise à explorer les webcams des autoroutes pour en construire une image de la France à l'arrêt.